Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Parc naturel marin des estuaires picards et de la mer d’Opale :

Publié le par Mariana-Hélène Firdion

Le Parc naturel marin des estuaires picards et de la mer d’Opale a été créé par le décret n° 2012-1389 du 11 décembre 2012 portant création du parc naturel marin des estuaires picards et de la mer d'Opale, après trois années de concertation.
Ce premier parc de la façade maritime Manche - Mer du Nord est situé face au Royaume-Uni. Le Parc se situe au large de la Seine maritime, de la Somme et du Pas-de-Calais, et s’étend jusqu’au dispositif de séparation du trafic maritime. Il couvre 2 300 km² de surface maritime, et longe 118 km de côtes. Le Parc naturel marin des estuaires picards et de la mer d’Opale constitue, de par sa localisation, un carrefour biologique et économique majeur. 

La présence d'une extraordinaire biodiversité

Le Parc naturel marin des estuaires picards et de la mer d’Opale, alimenté par sept fleuves côtiers, un fleuve marin et de multiples courants, représente un important carrefour biologique. Il accueille de très nombreuses espèces animales et végétales, au sein d’une grande diversité d’habitats : prés salés, plaines sableuses, platiers rocheux, etc.
Entre des falaises calcaires (blanches) au sud, et de grés (grises) au nord, se trouve l’estran sableux : la plage.
A la rencontre de la terre et de la mer, dans les estuaires, une vie foisonnante se développe : poissons, mollusques, crustacés, oiseaux et mammifères cherchent abris et repos dans ce milieu protégé.
De faible profondeur, elles les zones côtières, quant à elles, une production biologique riche, des crevettes aux marsouins, chacun y trouve sa nourriture. 
Les dunes sous-marines
En face, en mer, les dunes sous-marines se déroulent sous l’effet des courants et des vents. De nombreux poissons, comme la sole, et des coquillages s’y reproduisent et grandissent. Il n’est pas rare d’apercevoir le grand dauphin ou le globicéphale, migrant vers des eaux plus septentrionales, à l’instar des fous de bassan, sternes et plongeons arctiques.
Au large de Boulogne-sur-Mer, surgissent du sable les hauts-fonds rocheux des Ridens, un massif sous marin sur lequel une flore et une faune différentes peuvent se fixer et se diversifier : éponges pinceaux, algues, anémones, etc., contribuent à la richesse naturelle du Parc naturel marin.
 
Les objectifs du Parc

Comme tout parc naturel marin, le Parc naturel marin des estuaires picards et de la mer d'Opale vise à la connaissance et à la protection du milieu marin ainsi qu’au développement durable des activités maritimes.
Ces objectifs généraux se déclinent en orientations de gestion propres aux estuaires picards et à la mer d'Opale et issues de la concertation avec les usagers. 
Elles sont traduites concrètement dans un plan de gestion, qui offre une vision globale de l’espace marin sur quinze ans tout en posant un cadre aux actions du Parc.
Les orientations de gestion définissent la personnalité et les grandes finalités du Parc naturel marin.
Elles émergent lors de la concertation avec les acteurs locaux durant la phase de mission d’étude, préliminaire à la création du Parc, et guident ensuite l’ensemble de l’action du Parc.
Les objectifs locaux du Parc :
- mieux connaitre le milieu marin et partager cette connaissance ;
- protéger les écosystèmes et le patrimoine naturel marin ;
- contribuer au bon état écologique des eaux marines ;
- mieux connaître, faire connaître, et préserver les paysages marins et sous-marins, les biens culturels;
- coordonner de manière partenariale la gestion des espaces protégés en mer ou contigus à la mer ;
- développer de manière durable les différentes pêches, activités essentielles à l'économie locale ;
- développer de manière durable les activités économiques actuelles (le tourisme, les sports et loisirs en mer…), ou futures, en restant ouvert à l'innovation et à de nouveaux usages ;
- coopérer avec les pays voisins pour la protection et la gestion d'un espace marin commun.
Ces orientations de gestion sont déclinées dans un plan de gestion, feuille de route du Parc à 15 ans, et se traduisent en actions de suivi du milieu marin, de contrôle, de soutien aux activités maritimes durables et de sensibilisation des usagers.

Texte de www.aires-marines.fr
Photo CC0 Public Domain. 

Le Parc naturel marin des estuaires picards et de la mer d’Opale :
Le Parc naturel marin des estuaires picards et de la mer d’Opale :